top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPauline Carré

Entorse de cheville : la comprendre pour bien la traiter


Comprendre l’entorse de cheville


La plupart des entorses de cheville (environ 9 cas sur 10) se font en inversion, c’est-à-dire que le pied se tord vers l’intérieur. Ce sont alors les ligaments latéraux/externes de la cheville qui sont touchés et on parle d’entorse externe.



Ces ligaments protègent et maintiennent la cheville mais lors du choc de l’entorse ils se retrouvent étirés de manière plus importante que ne leur permet leur limite physiologique.


On distingue 3 stades de gravités selon l’importance de l’étirement :

- Entorse bénigne (7 cas sur 10) avec un simple étirement ligamentaire

- Entorse moyenne avec une déchirure ligamentaire et une rupture partielle d’un des faisceaux du ligament

- Entorse grave avec une rupture complète des faisceaux du ligament. Elle peut être accompagnée d’une fracture.


Pour une entorse de cheville simple la douleur reste modérée, avec éventuellement un gonflement de la cheville qui garde malgré tout sa mobilité. Contrairement à une simple foulure/torsion du pied (sans distension ligamentaire), ces symptômes perdurent quelques temps.


Dans le cas d’une entorse moyenne ou grave, la douleur est plus violente, plus intense. L’œdème est également plus important et un bleu ou ecchymose ou hématome apparaît. La mobilité de la cheville est partiellement voire totalement altérée. Il est particulièrement difficile, voire impossible, de tenir debout sur le pied atteint.


Traitement des entorses


Dans un premier temps, il faut mettre immédiatement la cheville au repos, la surélever par rapport au genou pour limiter l’œdème et la glacer (plusieurs applications de 20 à 30 minutes. La glace ne doit pas être au contact de la peau. Mettre un tissu entre la glace et la peau). La glace permet principalement de calmer la douleur.


Pendant 48h, il est recommandé de bander la cheville et le pied pour comprimer l’articulation. Cela limitera la douleur et l’œdème.


Ces premières étapes du traitement peuvent se retenir ainsi : RICE

- R pour repos

- Ice pour glace (en anglais)

- C pour compression

- E pour élévation


Selon l’importance de l’entorse, l’immobilisation sera plus ou moins longue.

Pour une entorse moyenne ou grave, 6 semaines d’immobilisation sont nécessaires :

- 3 semaines jour et nuit

- Puis 3 semaines jour uniquement

Cette immobilisation se fait avec une attelle semi rigide ou rigide.

Ce n’est pas parce que l’entorse est non douloureuse que le ligament est consolidé. Il faut 45 jours en moyenne de cicatrisation. Le port de l’attelle est donc vraiment important pour éviter les récidives, même en cas d’absence de douleur.


En plus de l’immobilisation, il est indispensable de faire une rééducation avec un kinésithérapeute (à commencer environ 10 jours après le traumatisme) afin de remuscler la cheville, travailler sa mobilité et sa proprioception pour limiter les risques de récidives.


Une ou deux séances d’ostéopathie sont également fortement recommandées afin d’optimiser la rééducation. L’ostéopathe travaillera sur votre cheville afin de libérer les tissus, soulager l’œdème et redonner de la mobilité. Il vérifiera également le reste des articulations du membre inférieur (le pied, le genou et la hanche) ainsi que le bassin. Sans oublier l’autre jambe qui compense… et le reste du corps !



Quand reprendre le sport après une entorse ?


Il est important de patienter un peu avant de reprendre le sport, afin d’éviter les récidives.


En cas d’entorse simple, vous pourrez reprendre le sport au bout d’une à trois semaines.


Pour une entorse moyenne, il faudra attendre 3 à 6 semaines, et pour les entorses graves, le délai peut aller jusqu’à plusieurs mois.


Les autres entorses de cheville et pied


Il existe également des entorses :

- De cheville interne. Dans ces cas là le pieds part vers l’extérieur lors du choc et ce sont les ligaments internes de la cheville qui sont atteints.

- Du pied :

o Articulation de Lisfranc (interligne située à l’avant du pied, entre les os du tarse (les os du milieu du pied) et les métatarses (les os à l’avant du pied, avant les orteils))

o Articulation de Chopart (interligne située à l’arrière du pied, entre le talon et les os du tarse)


Pour les entorses du pied, le traitement est le même que pour les entorses de cheville. La différence se fera pour l’immobilisation : l’attelle sera remplacée par une botte de marche afin d’empêcher tout mouvement du pied lors de la marche.



4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page